Rechercher
  • guidanceparentale5

La routine du soir en 4 étapes :

Comment favoriser l'endormissement "rapide" de son enfant ?


En tant que parents, vous êtes le guide de votre enfant autour des étapes du coucher.

Quel enfant n'a jamais joué de la patience de son parent pour gagner du temps auprès de lui ?

Les multiples sollicitations de nos enfants résonnent chez nous. Nous devenons tout à coup ambivalent : entre le besoin de satisfaire nos enfants, et les sentir apaisés, et notre besoin de tranquillité après une journée chargée.

Et malgré votre disponibilité, le ton monte, votre enfant pleure et le coucher n'a pas de fin.


Vous devez être un adulte stable et confiant !

Si vous couchez votre enfant c'est qu'il en a besoin ? Et c'est autour de cette conviction que vous devez poser le cadre du coucher. Dormir est bon pour lui et c'est le message que vous devez lui transmettre.

Alors oui, la semaine nous passons souvent peu de temps de qualité avec nos enfants : mais ce n'est surement pas de 20 à 23h que vous allez pouvoir répondre à ce besoin.


Les routines sont votre allié.

Elles peuvent être perçues comme contraignantes pour nous adultes. En effet, nous cherchons souvent la nouveauté pour nous distraire. Mais sachez que pour les enfants, les routines sont rassurantes. Elles leur permettent d'anticiper la suite des évènements et de garder confiance.


Ainsi, si votre enfant a tendance à jouer de votre patience lors du coucher du soir, je vous invite à organiser ce temps autour des 4 étapes suivantes :

1. Prendre soin de soi :

Se mettre en pyjama, brosser ses dents, ses cheveux, agrémenté d'un massage éventuel.

2. Préparer son environnement :

A cet instant, sollicité la participation de votre enfant pour tamiser la lumière, fermer les volets et adopter une voix calme et douce.

3. Partager :

C'est le temps de vous installer au pied de son lit de lire une histoire, de chanter, écouter une boite à histoire, raconter votre journée : de s'accorder du temps !

4. Se câliner :

Ce temps doit être dense mais court : c'est le temps du bisous, et des mots doux. "Bonne nuit mon amour".


A cet instant, c'est le moment de quitter la chambre et de ne pas engager d'échange.

Pour motiver l'enfant à dormir, c'est souvent le moment où il nous échappe une petite phrase du type "dors bien, pour être en forme pour l'école demain !"

L'enfant se saisit alors de cette proposition pour enchérir sur un souvenir, un moment délicat ou de l'inquiétude ! Difficile alors de le laisser seul dans sa chambre.


ALORS NON, Non, Non, ne sollicitez pas son cerveau, sa projection au risque qu'il est besoin de vous pour répondre à ses questions,...

La sortie doit être franche et ne pas laisser place à une requête !

Si votre enfant tente une approche, vous pouvez soupoudrer votre petite phrase calme : "bonne nuit, mon amour !"

A vous de passer à votre soirée de parent. Ne vous empêchez pas de vivre. Votre enfant va s'endormir avec la vie autour de lui et c'est une présence souvent réconfortante.

Incroyable ! Imaginez ce que vous pourriez faire si votre enfant était couché chaque soir à 20h. ...


Si vous souhaitez échanger sur ce sujet, contactez moi !


Julie


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout